lundi 23 octobre 2017

LIRE ECRIRE VOIR

Un  temps   de vacance  ....
Etre vacant  dans un autre lieu, état  propice  pour rêver , être autre , casser la routine des jours , même si certaines  habitudes sont dévoreuses , "chronophage" dirait une amie
Voir autre chose  d'une autre façon
Et ce mur qui aveugle la petite porte  sur le côté de la cuisine , quand , il y a des années  un voisin irascible  l'avait construit !!! se pare depuis peu d'une dentelle resplendissante pour se faire pardonner d'être là


"Ecrire est une activité, un peu à la lisière de la vie Il faut laisser des blancs , pour laisser une certaine liberté aux personnages , on est prisonnier d'un décor dans lequel on a vécu
Patrick Modiano  (Souvenirs dormants)"

S'étonner encore de retrouver le jardin fleuri de l'été , même si les feuillages se colorent  d'un dernier éclat 
Le présent comme la mémoire n'est pas loin du passé, savoir accepter sa vie et ses limites
"On est jamais préparé à ce qui va arriver ... Ce pourrait être la définition exacte de la vie : une promesse d'être surpris"
(Lecture en cours Les Bourgeois Alice Ferney  Acte Sud 2017)
Comme un interminable souvenir

jeudi 19 octobre 2017

IMAGES VAGABONDES

J'ai de la peine à renoncer aux images
Il faut que le soc me traverse 
miroir de l'hiver , de l'âge
Il faut que le temps m'ensemence...
 Il y aura toujours dans mon oeil cependant 
une invisible rose de regret 
comme au dessus d'un lac 
a passé l'ombre d'un oiseau 
 Et des nuages très haut dans l'air bleu
qui sont des boules de glace 
Philippe Jaccottet  Aube   (Poésie 1946 -1967 Gallimard) 
Images AA


lundi 16 octobre 2017

TOULON DANS SES REMPARTS (Clin d'oeil)

Par ci ,par là des morceaux de fortifications entre les immeubles , une butte recouverte de graffitis comment imaginer Toulon entouré de Remparts 
 2000 habitants et 4 portes entourées de hauts murs face à la mer des barbaresques 

c'est en 1442 précise un article dernièrement (Nice Matin ) par André Peyègne
  qui incite à en savoir plus en arpentant les rues  
"Défense de laisser vaguer les porcs chez autrui 
Défense d'entrer dans le jardin ou la vigne du voisin à l'exception des femmes enceintes qui peuvent manger et emporter les fruits 
Dans la rue , il est interdit de blasphémer sous peine d'amende  
Taxe sur les pains de la boulangerie
Défense de pêcher le Dimanche et les jours de  fêtes 
Ne plus lancer  aucunes ordures ou excréments  dans les rues  si ce n'est après   de 8 heures du soir
 Les premiers décrets remontent à 1289" 
Et encore, un tas  des détails savoureux des législateurs les plus raffinés pour la bonne conduite des citoyens 
"Au Moyen Age Toulon croule sous les règlements"
Merci de trouver ainsi  chaque fin de semaine ces articles qui pour le lecteur passionné d'Histoire , cherche alors un peu plus au Musée  du vieux Toulon et bibliothèque spécialisée

Et Toulon réhabilite et se transforme encore

mercredi 11 octobre 2017

PROMENADE SUR LE PORT

l'idée même de la promenade est un plaisir
 Doux soleil qui réjouit les petits chiens ,les enfants et   les habitués des bateaux reconnaissables à leurs tenues décontractées 
"Dans un tableau l'unité vient de l'équilibre de ce qui attire le regard de part et d'autre de la ligne centrale " 
disait Virginia Woolf dans"Vers le Phare" 


C'est cela la promenade sur le port  avant de découvrir les sculptures monumentales de Frédéric Bonora 
Ces oeuvres habitent l'espace et entrent en résonance avec les éléments de la nature  , l'humain s'invite , l'enfant se place  dans le cercle naturellement 
Rien n'est agressif  même le bronze , les piques ,  la plaque  finement gravée L'artiste modèle ce matériel pour en libérer sa légèreté 



Et cette plaque gravée


















Miroir mystérieux  , que le pigeon voyageur déchiffrera peut-être



dimanche 8 octobre 2017

CA VA? CA VA ?

"Ca va ?  Bof ... ta femme ? bof  Ton fils  bof... Bon!
ben  ! A demain
C'est agaçant tous ces ça va , qui jalonnent notre chemin ? Petites et grandes histoires comme des Haikus de politesse  échangés des misères de nos vies partagées"( Notes du fascicule du théâtre)

Hier soir Théâtre Liberté  Et ce matin tout revient  , alors que dans l'attention des décors , la prestation des acteurs , les mots filent ,fusent d'une simplicité trop banale 
Tout revient comme une lancinante constatation des mots inutiles  
ETES  VOUS SINCERE ...
NON PAS DU TOUT 
Voilà le constat de ces vingt petites scènes 
Humour triste , grinçant parfois qui se démultiplie par effet miroir 

Je viens de poster une video sur Fb et n'arrive pas ici 
Désolée   ,  à retrouver sur You Tube avec François Matouret
L'invité surprise ce soir Lorent Deutsch