dimanche 27 août 2017

L'EMPRISE DES MASQUES

Nous voguons sans cesse entre l'objet et sa démystification, impuissants à rendre sa totalité, car si nous pénétrons l'objet , nous le libérons mais le détruisons et si nous lui laissons son poids , nous le respectons, mais nous le restituons encore mystifié
nous dit  Roland Barthes (Mythologies)
Les objets familiers  le regard porté sur la vie qui nous entoure vitrines, revues expositions 
Il y a toujours un questionnement ,  un rapprochement 
de la poire du jardin au masque du  Gabon (Quai Branly)
 et la référence de ces masques aux cultes domestiques des ancêtres 
ou une sculpture  de Théo Mercier et un masque Dan de Côte d'Ivoire  
L'oeil fermé signifie le trépas et l'autre la clairvoyance 
Ce jeu  ... est à l'infini

 

4 commentaires:

  1. spécialement frappant ici ce jeu des correspondances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les formes primitives sont devenues familières

      Supprimer
  2. Jeux de mains jeux de vilains mais jeux de masques que masquent-il ?.....-))

    RépondreSupprimer
  3. La poire garde les yeux bien ouverts avant de se faire engloutir :-)
    Coup de coeur pour le masque de la troisième image, l'oeil largement ouvert sur le monde et l'autre protégeant son intériorité.

    RépondreSupprimer